f
s

Actualités

En développement : Douglas O’Reilly

Commandants !

Aujourd'hui, nous aimerions vous présenter un personnage que certains d’entre vous connaissent peut-être déjà depuis l'Opération Spéciale Black Sea Incursion – Douglas O'Reilly.

Né dans une famille d’immigrants irlandais, Douglas O’Reilly a grandi à Milwaukee, dans le Wisconsin, à l’époque des derniers jours des États-Unis d’Amérique. Tout jeune, il a été vu comme un fauteur de troubles et est allé plus d'une fois en prison suite à son comportement antisocial, pour des petits vols et autres délits mineurs. Comme il est malin est rusé, il a rapidement compris que devenir mercenaire était un excellent moyen d'échapper à sa vie ennuyeuse. Il finira par monter sa propre équipe, qu’il baptisa Evocati, d’après les vétérans volontaires de la Rome antique.

scr1

L'unité s'est rapidement fait connaître pour accepter les contrats corporate les plus sales, ce qui a attiré l'attention de Sebastian Grimm, le malfaisant PDG de Clayburn Industries. Lors des nouvelles guerres corporate qu’il avait déclenchées, O'Reilley et Evocati subirent de lourdes pertes. Après l'effondrement de leur sponsor et patron, ils cessèrent d'exister et O’Reilly retourna aux États-Unis. Cependant, un homme comme O’Reilly ne pouvait pas rester longtemps sans se battre. Quand l’occasion se présenta, il rejoignit une cellule de résistance locale qui luttait contre Enigma.

Il sera possible de déverrouiller Douglas O’Reilly à partir du chasseur de chars de rang 10 M48 GAU-8, qui sortira dans la mise à jour 0.30 et qui se trouvera dans le parc de véhicules d’Oscar Faraday. Il sera principalement un commandant défensif, avec une aptitude plutôt intéressante sur le champ de bataille. Il sera très utile pour arrêter les rushs en cours, mais il ne vous poussera pas à tirer parti de votre camouflage, bien au contraire. Douglas O'Reilly aime se faire remarquer. C'est un commandant habile qui aime se trouver au cœur des combats les plus difficiles, motivant ses troupes en leur hurlant dessus et, si nécessaire, en leur bottant les fesses.

En tant que tel, il dispose d'une nouvelle compétence intéressante.

Dans un rayon autour de son véhicule, les performances de ses coéquipiers (en particulier leurs dégâts) seront améliorées tant que son propre véhicule ne bouge pas.

Dans le même temps, ses compétences de base (il en a deux) augmentent considérablement sa cadence de tir et son accélération, mais seulement jusqu'à 25 km/h. De plus, il y a une contrepartie. Au-dessus de 25 km/h, son accélération sera réduite, tout comme le camouflage de son véhicule. En bref, on échange l'accélération à grande vitesse et le camouflage pour une accélération initiale et un boost de dégâts.

Ses autres compétences améliorent les points de vie de son véhicule, de son équipage et de ses modules, ainsi que les jets de sauvegarde de l'équipage (avec d'autres pénalités au camouflage), ce qui en fait un commandant idéal pour les véhicules qui peuvent encaisser quelques coups, mais qui se concentrent surtout sur leurs dégâts (comme les nouveaux chasseurs de chars de Faraday). Il n'est cependant pas adapté aux véhicules qui doivent compter sur leur camouflage ou sur une vitesse très élevée pour survivre.

Notez que les compétences de zone améliorant toute l’équipe ne se cumulent pas - si plusieurs véhicules ayant le même commandant se regroupent, tous seront affectés par l’amélioration la plus puissante fonctionnant dans la zone. La même règle s'applique aussi à tous les effets de zone affaiblissants du jeu.

Nous espérons que vous apprécierez de retrouver Douglas, et à bientôt sur le champ de bataille !

Vers le haut

Rejoignez l'action