f
s

Actualités

En développement : Leclerc T4

Commandants !

Comme vous le savez déjà, le dernier véhicule de progression de l'offre de Francine De Laroche sera le Leclerc T4. Examinons comment ce tank s'intègre dans l'écosystème d'Armored Warfare.

scr1

Leclerc T4

Comme son nom l'indique, le T4 est une variante du CCP standard Leclerc. Il est également connu sous le nom de “Terminateur”, une appellation non officielle (un surnom qui lui aurait été donné par le directeur de la section technique de l'armée française) qui était utilisée seulement pour sa nouvelle tourelle, mais qui fut adopté pour le véhicule dans son intégralité.

Le CCP Leclerc T4 est, pour résumer, un prototype expérimental - un Leclerc avec une nouvelle tourelle (officiellement appelée T4) équipée d'un canon 140 mm. Bien que les photos les plus connues du véhicule sont apparues en 2017, le design du véhicule est bien plus ancien, remontant aux années 80 et au développement du programme Leclerc d'origine. Ses racines sont les mêmes que celles des autres programmes de super-tanks de l'OTAN des années 80, le CATTB américain et le KWS III allemand étant les exemples les plus connus.

L'objectif de ces monstres surarmés était de pouvoir vaincre tout ce que les Soviétiques pouvaient envoyer sur le terrain dans les années 90 - même si la situation économique de l'Union Soviétique était bien connue à l'Ouest, il y avait encore des inquiétudes concernant le FTS (Futur tank soviétique). Ces inquiétudes n'étaient pas sans fondement : comme vous le savez, les Soviétiques développaient de très puissants véhicules, allant du célèbre Object 640 “Black Eagle” à des super-tanks monstrueux équipés de canons 152 mm.

Armer les tanks de l'OTAN avec de plus gros canons était l'une des solutions viables. Le programme conjoint américano-européen (FTMA, Future Tank Main Armament), fut en développement de 1992 à 1998. Concevoir un canon plus gros semblait être une approche réaliste, car diverses tentatives avaient eu lieu depuis les années 80. Les autres options (comme un canon à plasma électrothermique) n'étaient pas encore assez développées pour une utilisation pratique dans un futur envisageable.

Les Français avaient développé leur propre canon à âme lisse 140 mm en améliorant le canon 120 mm qu'ils avaient déjà sur le Leclerc. Un problème intéressant survint avec les munitions – le diamètre des obus devait être, selon le consensus du cahier des charges FTMA, identique à celui des obus 120 mm. Pour que l'obus délivre la puissance d'impact escomptée, la seule solution était d'allonger les obus, et c'est pour cela que les obus développés pour les canons 140 mm sont si longs. Cela rend leur manipulation difficile, avec pour conséquence la prise de décision d'en faire des obus en deux parties. Les types d'obus suivants furent développés :

  • APFSDS-T
  • HE standard

Les obus pesaient environ 50 kilos, ce qui rendait indispensable l'utilisation d'un mécanisme de chargement automatique, alors que ce n'est qu'une option pour les obus 120 mm.

scr2

Obus 140 mm vs obus 120 mm

Le canon fut testé, et ses obus avaient assez de puissance pour déchiqueter tout engin du champ de bataille. On ne saura jamais comment ils se comportent face aux tanks soviétiques de nouvelle génération, mais ils sont absolument surpuissants contre les tanks standards de série T.

Le canon était trop gros pour une tourelle conventionnelle de Leclerc. C'est pourquoi une tourelle Série 1 fut révisée et allongée pour accueillir le canon et le carrousel à munitions, ainsi qu'un mécanisme de chargement automatique renforcé. Le SCT et les optiques sont identiques à celles des Leclerc précédents.

La tourelle fut installée sur un châssis standard Tranche 3 avec (d'après ce que l'on sait) aucune modification moteur. Le véhicule pouvait transporter entre 20 et 30 obus et le poids augmenta de 50 à 60 tonnes.

Et c'est à peu près tout ce que l'on sait. Un prototype fut construit en 1996 et, d'après la rumeur, est entièrement fonctionnel. Il passa une batterie de tests avant d'être remisé pendant près de deux décennies, son histoire étant la même que celle du Leclerc standard – la disparition de l'Union Soviétique et les coupes massives dans les budgets militaires le rendirent obsolète, les tanks standards étant plus que capables de s'occuper des menaces soviétiques.

Cependant, il est intéressant de noter que ce char n'a pas fini dans un musée. Il fut conservé par les militaires français et refit surface en 2015 dans un magazine français, probablement pour atténuer le choc provoqué par l'apparition du T-14 Armata. De nouvelles photos apparurent en 2017, le prototype étant cette fois peint aux couleurs du programme Scorpion. Cependant, compte tenu de la décision prise par les militaires russes d'améliorer leur flotte existante plutôt que de commander un grand nombre d'Armata, ainsi que la rumeur du développement d'un char commun européen (souvent appelé Leopard 3), il semble clair que la diffusion de ces images tient plus du coup publicitaire qu'autre chose, et les chances de le voir en service semblent assez basses.

Dans Armored Warfare, le Leclerc T4 sera un char de combat principal de rang 10 de progression. Il fera partie des chars de combat principaux de rang 10 les plus légers. Par contre, il sera très mobile, bien que son blindage de base sera l'un des plus fins de sa classe et de son rang, à peu près identique au Leopard 2. Il disposera cependant d'améliorations par rapport au prototype existant.

scr3

Leclerc T4

Notre Leclerc T4 sera assez proche de ce qu'il serait s'il était déployé, ce qui signifie qu'il accueillera des améliorations que le prototype n'a pas, comme le kit de protection AZUR avec protection latérale et blindage cage à l'arrière, mais son niveau de blindage sera équivalent à celui du Leopard 2A5.

Ce tank sera comparable au Challenger 2 140 mm, avec moins de dégâts par tir mais avec plus de pénétration. Pour résumer, il sera un véhicule d'appui feu de moyenne à longue portée, avec une capacité de survie en rapport à cela et une excellente puissance de feu, mais avec un atout majeur. Si les autres CCP opèrent indépendamment, le Leclerc T4 aime chasser en meute, grâce à son aptitude spéciale – le Système de gestion du champ de bataille.

Pour synthétiser, plus il y a de véhicules alliés autour du Leclerc, plus il vise vite et plus il est précis (environ 5 % par allié proche). Ceci est la représentation du SGB Scorpion réel, qui informe en permanence l'équipage sur le positionnement des alliés et des ennemis à proximité, afin de prendre les meilleures décisions pour assister les un et démolir les autres.

Ainsi, une unité de Leclerc coordonnés aura un avantage important de précision sur ses ennemis. Ils seront capables de produire des tirs incroyablement précis de moyenne à longue distance, détruisant ses adversaires avec des salves bien synchronisées de tirs à haute pénétration sur les points faibles. Les joueurs solo qui suivent un groupe auront le même avantage – le Leclerc T4 est un véhicule pour les joueurs qui aiment la compagnie, plutôt que de passer la bataille caché derrière un buisson.

Nous espérons que vous apprécierez ce véhicule, et à bientôt sur le champ de bataille !

Vers le haut

Rejoignez l'action