f
s

Actualités

En développement : M113 Hellfire

Commandants !

Le moment est venu de vous dévoiler le deuxième des prochains véhicules d'Oscar Faraday : le M113 Hellfire.

scr1

Ceux d'entre vous qui sont versés dans l'aviation militaire connaissent bien évidemment le Hellfire, un puissant missile guidé antichar habituellement lié aux attaques par hélicoptère. À la fin des années 80, quelqu'un a eu une idée : monter le Hellfire sur un châssis de M113.

En bref, l'objectif était d'augmenter les capacités anti-char de l'infanterie mécanisée qui étaient équipées de VBT M113. Il y avait bien le Bradley et ses missiles TOW, mais dans le cas d'un affrontement contre des hordes de chars soviétiques, on a jamais assez de lance-missiles guidés antichars, surtout si l'on peut tirer plusieurs missiles sans avoir à recharger.

Et voici le Hellfire. Fabriqué à partir de 1982, le missile AGM-114 devint vite un élément de base de la puissance de feu anti-char des hélicoptères américains et il s'est montré fort utile lors de la guerre du Golfe.

Le modèle d'origine s'appelait AGM-114A et, bien qu'il ne disposait pas d'ogive tandem, il pouvait abattre presque tout en raison de sa taille (calibre 180 mm, poids de 45 kg, dont 6 kg rien que pour l'ogive). Il pouvait transpercer environ 800 mm de blindage et, lorsqu'il était tiré depuis un hélicoptère, sa portée était de 8 kilomètres. Sa vitesse de vol était de 445 m/s. Le missile était guidé par laser : la cible devait être « marquée » par un laser afin qu'il puisse se verrouiller sur elle. Le Hellfire a connu de nombreuses améliorations (notamment le Hellfire II des années 90) et est encore en service.

scr2

Mais revenons à la fin des années 80. En 1989, une compagnie nommée Electronic and Space Corporation (ESCO) développa et produisit un prototype de tourelle pouvant être adapté sur plusieurs véhicules, dont le Bradley et le M113. Elle comprenait un module pour deux hommes (le commandant et le tireur), un désignateur laser (du type existant utilisé par l'U.S. Army et l'U.S. Marine Corps) et 8 lanceurs AGM-114 Hellfire pouvant être utilisés à tour de rôle. Deux types de missiles furent envisagés :

  • L'AGM-114A Hellfire (décrit ci-dessus)
  • L'AGM-114F Interim Hellfire

Ce dernier était une version améliorée du Hellfire d'origine. Il avait à peu près les mêmes propriétés et une différence principale : il disposait d'une ogive tandem et pouvait donc transpercer 800 mm de blindage après avoir détruit l'ERA. Il était bien évidemment un peu plus lourd. Il était possible de transporter vingt missiles supplémentaires dans le châssis, là où se trouvait auparavant le compartiment pour soldats.

Comme elle était composée d'aluminium, la tourelle (comme le châssis) n'offrait de protection que contre les petites armes individuelles. Contre les troupes ennemies, il n'avait que peu de défenses, à l'exception d'une batterie de lance-grenades fumigènes et d'une mitrailleuse 12,7 mm.

Comme les ADATS d'Oerlikon-Contraves, la tourelle Hellfire d'ESCO était d'origine privée, mais cette fois-ci, la fin ne fut pas heureuse. Un prototype unique fut construit et monté sur un châssis M113A2 aux suspensions améliorées.

Le prototype fut testé par l'U.S. Army, mais la dissolution de l'Union Soviétique condamna ce projet comme beaucoup d'autres. Ceci, combiné à d'autres contrats annulés, provoqua de nombreux problèmes financiers à ESCO. La compagnie ne les surmontera que dans les années 90 en s'éloignant du secteur militaire pour aller vers le secteur privé.

Heureusement la compagnie put se diversifier suffisamment pour survivre et elle se porte désormais bien. Quant au prototype, il termina au Heartland Museum of Military Vehicles près de Lexington, Nebraska, où une équipe de volontaires s'occupe de lui.

scr3

Dans Armored Warfare, le M113 Hellfire sera un chasseur de chars de progression de rang 9 et son gameplay ressemblera à peu près à un véhicule déjà présent en jeu, le chasseur de chars de rang 10 AFT-10.

En d'autres mots, ce sera un autre CC chenillé sans blindage à mobilité limitée capable de tirer des salves dévastatrices de missiles guidés pour compenser son manque de blindage et de système de protection active. Cela signifie qu'il faudra être très doué pour que ce véhicule soit efficace (vous devrez attendre le bon moment pour tirer vos missiles), mais entre les mains d'un joueur aguerri, il sera dévastateur.

Nous armerons le M113 de trois types de missiles Hellfire :

  • AGM-114A Hellfire de base avec missile à ogive standard et une pénétration de 950 mm
  • AGM-114F Interim Hellfire amélioré avec missile à ogive tandem et une pénétration de 1300 mm
  • ATGM thermobarique Hellfire II AGM-114N en tant que progression supplémentaire du véhicule, similaire à ce qui a été récemment introduit pour les véhicules français (pour une mécanique similaire, consulter la modernisation de niveau 3 du Leclerc, etc.)

Ainsi, seuls les joueurs invétérés du Hellfire débloqueront tout son potentiel qui comprend une réduction du temps entre les tirs de 2,5 à 1 seconde.

Ces chiffres ne sont que temporaires, car le véhicule n'a pas encore été testé. Il est certain qu'ils vont changer et ne sont présentés ici que pour vous indiquer comment nous aimerions que soit le véhicule.

Nous espérons que vous apprécierez ce tank, et à bientôt sur le champ de bataille !

Vers le haut

Rejoignez l'action