f
s

Actualités

En développement : T-72B

Il existe beaucoup de tanks célèbres dans le monde entier, mais peu rivalisent avec le légendaire T-72. Produit dans plusieurs pays en grande quantité, ce véhicule très répandu était la bête de somme de l'ancien pacte de Varsovie et il a participé à d'innombrables conflits. Il devint l'un des véhicules militaires d'export les plus populaires de la guerre froide. Dans cet article, nous allons nous concentrer sur le T-72B.

scr1

T-72B, modèle 1985

Le développement du T-72B était basé sur une décision du gouvernement soviétique datant du 5 juillet 1981. Le processus de développement en lui-même se déroula à Uralvagonzavod et faisait partie d'un programme plus large d'amélioration du T-72A, incluant un grand nombre de projets d'amélioration du tank.

L'un des projets de ce programme fut appelé Object 184. Six designs de tourelles différents furent développés, chacun d'entre eux ayant des différences dans la disposition du blindage, dans l'armement et dans le système de contrôle de tir. Plusieurs prototypes furent construits et testés entre 1981 et 1984. Le gagnant fut officiellement accepté en service dans l'armée soviétique sous la désignation T-72B, le 27 octobre 1984. La décision fut confirmée par une directive du ministère de la Défense datant du 23 janvier 1985, et c'est pour cela que les diverses sources citent 1984 et 1985 en tant qu'année de l'introduction du T-72B.

Comparé au T-72A, ce tank bénéficiait de deux secteurs d'amélioration majeurs :

  • Protection
  • Puissance de feu

Le blindage est amélioré avec l'introduction du kit de blindage réactif explosif Kontakt, qui à l'époque était ce qui se faisait de mieux. Il était constitué de 227 éléments séparés, placés sur la partie frontale du châssis et sur l'avant et du flanc de la tourelle, protégeant le véhicule contre les missiles guidés de première génération. Il est intéressant de noter que la disposition du kit ERA du T-72B fut améliorée par rapport à celle du T-72AV, qui était équipé du même kit. La première génération de Kontact était capable de neutraliser des ogives ayant environ 700 mm de pénétration. Des missiles plus puissants, ou des ogives tandem, étaient nécessaires pour le pénétrer.

scr2

T-72B en Géorgie

Le blindage frontal de la tourelle était également amélioré, avec un léger changement de forme de la tourelle. Les extensions apportées au blindage frontal de la tourelle amplifièrent les “joues” de ce dernier, en raison de différentes couches de blindage composite. Les Américains surnommèrent cette variante de tourelle Super Dolly Parton.

La composition du blindage du châssis fut également modifiée. La plaque frontale supérieure du T-72A était constituée des couches suivantes, de l'extérieur vers l'intérieur :

  • Plaque d'acier de 60 mm
  • Couche de 53 mm de textolite
  • Couche de 53 mm de textolite
  • Plaque d'acier de 50 mm

Une plaque d'acier supplémentaire de 16 mm fut ajoutée au T-72A de 1982 (et au modèle dérivé, le T-72M1). Les couches de textolite furent supprimés dans les derniers modèles du T-72A et dans les premiers modèles du T-72B.

scr3

Schématique du blindage frontal du T-72B par Artem Gavrilov

Elles furent remplacées par des couches d'acier espacé, donc la composition était la suivante :

  • Plaque d'acier de 60 mm
  • 3 plaques d'acier de 15 mm espacées de 15 mm
  • Plaque d'acier de 50 mm

Cette structure modifiée dans les derniers modèles de T-72B :

  • Plaque d'acier de 60 mm
  • 2 plaques d'acier de 10 mm espacées de 10 mm
  • 2 plaques d'acier de 20 mm espacées de 10 mm
  • Plaque d'acier de 50 mm

Cet assemblage complexe était équivalent à environ 460 mm à 480 mm de BHL contre des obus cinétiques, ce qui immunisait la plaque frontale supérieure contre les effets dévastateurs des obus HESH. Il est intéressant de noter que le T-72S (la version export du T-72B) utilise la même plaque frontale.

Les mesures de protection supplémentaire du T-72B comprenaient :

  • Protection améliorée contre les radiations du véhicule (avec un revêtement) et des membres d'équipage
  • Système de lance-pots fumigènes 902B Tucha
  • Système anti napalm Soda
  • Système de suppression de tir à déploiement rapide 3 EC 13 Iney

La puissance de feu était également améliorée de façon importante avec l'introduction d'un nouveau canon modernisé de 125 mm 2A46M, équipé du système de lancement de missiles guidés 9K120 Svir permettant au tank de tirer des missiles guidés 9M119 depuis le canon. Le missile Svir utilise le guidage laser et peut toucher des tanks ennemis à 4000 m avec une précision de 80 %, et pénétrer entre 600 et 650 mm de BHL.

Le véhicule était également équipé d'un nouveau Système de contrôle de tir 1A46 et d'optiques TPD-K1 avec télémètre laser et compensateur automatique, permettant d'ajuster le tir selon les conditions de température, la pression atmosphérique, la vitesse de la cible et d'autres facteurs, augmentant significativement les chances de toucher dès le premier tir.

scr5

T-72B

Le canon reçoit également un nouveau stabilisateur (désignation 2E42-2). De face avec le stabilisateur désactivé, l'élévation du canon était de +13°, sa dépression de -6°. La cadence de tir était de 8 obus par minute. Le véhicule transportait 45 obus (22 dans le chargeur automatique). Enfin, le véhicule reçut un nouveau système de communication (appelé Abzac), qui consistait d'une radio R-713 UHF, d'un récepteur R-713P et d'accessoires. Ce système avait une portée d'environ 20 km.

Les changements augmentèrent le poids du véhicule, le faisant passer de 41 à 44,5 tonnes. Pour que le véhicule conserve sa mobilité, le moteur diesel de 780 chevaux V-46-6 du T-72A fut remplacé par un moteur de 840 chevaux V-84-1 (certaines sources le désignent sous le nom V-84M), un diesel polycarburant 4 temps à 12 cylindres.

Le T-72B fut produit entre 1985 et 1992, remplaçant progressivement le T-72 et restant l'un des piliers des forces blindées russes aux côtés du T-90.

Il existait plusieurs versions du véhicule :

  • T-72BK – version de commandement avec une radio R-130 et un système de navigation TNA-4
  • T-72B-1 – une variante ne comprenant pas le système de missiles guidés 9K120 Svir

La plus grande amélioration de la production fut le modèle de 1989 (parfois appelé incorrectement T-72BM), une variante avec une protection améliorée disposant d'un kit ERA Kontakt 5 placé sur le blindage frontal retravaillé. La composition de la plaque frontale supérieure avait changé une fois de plus. Cette fois, des éléments de blindage semi réactifs ont été directement inclus dans le blindage. La structure interne a été changée pour :

  • Plaque d'acier de 25 mm
  • Espace de 37 mm, rempli de couches d'explosifs
  • Plaque d'acier de 50 mm
  • Couche en caoutchouc de 5 mm, suivi d'une couche d'acier de 3 mm
  • Espace de 19 mm
  • Plaque d'acier de 3 mm, suivi d'une couche de caoutchouc de 5 mm
  • Plaque d'acier de 60 mm
  • Revêtement anti radiations de 10 mm
  • Plaque d'acier de 60 mm

Cette configuration complexe améliorait la protection contre les obus cinétiques pour atteindre 500 à 550 mm de BHL, et entre 600 et 900 mm contre des obus HEAT (les chiffres varient selon les sources). Veuillez noter que ces chiffres n'incluent pas le blindage Kontakt 5, qui était placé sur le châssis La composition de la plaque frontale supérieure a été gardée secrète, même dans les dernières variantes T-72 et dans les derniers T-90.

scr4

T-72B (modèle retardé), détruit en Ukraine

Les T-72B furent exportés seulement après la chute de l'Union soviétique, sous forme des versions améliorées de 2001. Après l'arrêt de la production du T-72B, le processus de modernisation commença et continue à ce jour. Le T-72B3 et la dernière version déployée en masse du T-72B, mais ces versions modernes ne grande partie de la version d'Armored Warfare, qui est basée sur le modèle de 1985. Nous en parlerons dans un prochain article.

À la différence de son prédécesseur T-72A et des versions d'exportation du T-72, la participation du T-72B à des conflits fut limitée aux anciennes républiques soviétiques. Au service de l'armée russe, le T-72B participa à l'assaut raté sur Grozny et, plus récemment, au conflit en Ukraine.

Note : L'information suivante est classifiée "en développement" et est sujette à changements.

Dans Armored Warfare, le T-72B remplacera le T-72A au rang 6 dans la branche des tanks de série T de Marat Shishkin. Le T-72A (dans sa configuration historique) apparaîtra au rang 5 et le T-72 Ural apparaîtra au rang 4, aux côtés du T-64 de rang 4, qui sera déplacé dans une branche séparée. Le T-64 conduira alors à une branche parallèle du T-80.

Vers le haut

Rejoignez l'action