f
s

Actualités

En développement : T-72B3

Il est indiscutable, dans le développement des tanks modernes, que produire un nouveau char de combat principal à partir de zéro est un processus extrêmement long et onéreux. Les nouveaux véhicules ont généralement des problèmes de jeunesse qui peuvent prendre des années à résoudre : c'est pour cela que la plupart des nations préfèrent généralement améliorer leur flotte de tanks existants plutôt qu'en développer de nouveaux.

scr1

T-72B3

Le T-14 Armata russe d'Uralvagonzavod est l'une des rares exceptions actuelles, mais la longueur du processus de test et son prix relativement élevé, combinés avec la situation économique de la Russie, forcent l'armée russe à considérer des alternatives plus abordables pour consolider les unités d'élite utilisant les tanks Armata.

Le T-90 et ses variantes (comme le T-90A ou le T-90M) sont les suivants sur la liste, mais même ces tanks sont en nombre limité. Et c'est pour cela qu'une fois encore la Russie a amélioré sa flotte vieillissante de tanks T-72. La toute dernière mise à jour importante pour la dernière variante produite en série (T-72B) est appelée T-72B3.

La mise à jour T-72B3 était, à l'instar des séries T-90 et de l'Armata, développée par Uralvagonzavod en tant qu'alternative moins coûteuse au T-90A, avec comme objectif d'améliorer la valeur de combat du T-72B pour la rendre équivalente à celle du T-90 ou, sur certains paramètres spécifiques, au niveau du T-90A. Il s'agissait de mettre à niveau les T-72B encore en service pour environ 52 millions de roubles par unité (30 millions de roubles étant dépensés pour une refonte complète de chaque tank). À l'époque de la signature du contrat, en 2012, il restait encore à la Russie 4 ou 5000 des 7835 T-72B produits (sous diverses variantes) qui étaient tous supposés être mis à niveau à la norme T-72B3.

L'une des améliorations les plus importantes concernait la puissance de feu du véhicule. Le T-72B3 reçut un nouveau canon - le canon à âme lisse 2A46M-5 de 125 mm, le même que celui qui équipait le T-90A. Le canon est entièrement stabilisé et à chargement automatique. Le chargeur automatique fut modifié pour tirer des obus APFSDS de plus grande longueur.

Le système de contrôle de tir reçut également une mise à jour importante avec l'ajout de systèmes d'imagerie thermique et d'un viseur du tireur Sosna-U de Biélorussie. Le reste du système de contrôle de tir était dérivé du modèle 1A40-1 de l'ancien T-72B, bien que les variantes qui se trouvaient sur le T-72B3 (appelées 1A40-4) disposaient d'un système de suivi de cible automatique. Le Commandant recevait également un nouveau système optique TKN-3MK.

scr3

Schématique du blindage frontal du T-72B/B3 par Artem Gavrilov

La protection était également fortement améliorée avec l'ajout d'un blindage réactif explosif Kontakt-5 (comparé au Kontat-1 du T-72B original). Le blindage de base était identique à celui du véhicule original sur lequel il était basé. Pour le T-72B modèle 1989 (les derniers modèles produits en série du T-72B), des éléments de blindage semi-réactifs ont été directement inclus dans le blindage. La structure interne est composée des éléments suivants :

  • Plaque d'acier de 25 mm
  • Espace de 37 mm, rempli de couches d'explosifs
  • Plaque d'acier de 50 mm
  • Couche en caoutchouc de 5 mm, suivi d'une couche d'acier de 3 mm
  • Espace de 19 mm
  • Plaque d'acier de 3 mm, suivi d'une couche de caoutchouc de 5 mm
  • Plaque d'acier de 60 mm
  • Revêtement anti radiations de 10 mm
  • Plaque d'acier de 60 mm

Cette configuration complexe améliorait la protection contre les obus cinétiques pour atteindre 500 à 550 mm de BHL, et entre 600 et 900 mm contre des obus HEAT (les chiffres varient selon les sources). Outre son blindage de base et le kit ERA Kontakt-5, le T-72B3 peut également être protégé par un APS Arena-E, mais les tanks russes ne l'ont pas installé.

scr2

Les 46 tonnes du véhicule sont propulsées par un moteur V12 de 840 chevaux polycarburant/diesel V-84-1, lui permettant d'atteindre la vitesse 65 km/h (bien que sa vitesse en combat soit comprise entre 35 et 45 km/h). Le projet visait à introduire le nouveau moteur des séries V-92 dès le départ du programme, mais cela fut retardé. Cependant, le véhicule reçut de nouvelles chenilles.

Il existe 2 variantes du T-72B3 :

  • modèle 2013 (T-72B3 Obr. 2013)
  • modèle 2016 (T-72B3 Obr. 2016)

Le premier modèle a été écrit ci-dessus et forme la grande majorité des T-72B3 produits. La seconde variante a été construite à Omsk et inclut un certain nombre d'améliorations par rapport au modèle 2013, comme :

  • Version améliorée du canon (2A46M-5-01)
  • Moteurs améliorés (V-92S2F V12 diesel de 1130 chevaux)
  • Composants électroniques internes améliorés
  • Kit ERA partiel Relikt (plaques latérales du châssis) au lieu du Kontakt-5 standard
  • Chargeur automatique amélioré

Une autre variante améliorée et appelée T-72B3M (parfois incorrectement T-72B4) existe également, avec une visée panoramique pour le commandant, le moteur amélioré du modèle 2016 et un ensemble complet de blindage Relikt.

scr4

Un prototype fut mis à l'essai pour la première fois en 2011 Le processus de modernisation débuta en octobre 2012 et est actuellement en cours, avec environ 1000 véhicules modifiés à ce jour (avec environ 850 véhicules de modèle 2013 et 150 véhicules de modèle 2016). Bien que l'augmentation de la valeur au combat par rapport au T-72B standard est considérable, il est clair que cette amélioration a été développée en tenant compte du coût.

Il est intéressant de remarquer que, malgré leur jeunesse, les T-72B3 ont déjà connu le combat, en Ukraine. Chacun peut avoir une idée sur la façon dont ils sont arrivés là-bas, mais au moins l'un d'entre eux fut capturé par l'armée ukrainienne et utilisé contre ses anciens propriétaires. D'après les analyses, la valeur au combat d'un tel véhicule est environ 3 à 4 fois supérieure à celle d'un tank non amélioré ukrainien T-64A. Très récemment, quelques T-72B3 ont fait leur apparition en Syrie, mais il n'a pas été déterminé s'ils ont été utilisés par les forces russes déployées, ou vendus ou loués à la Syrie ou à l'Iran, comme l'ont été les T-90A.

scr5

Dans Armored Warfare, le T-72B3 sera un char de combat principal Premium/Récompense de rang 8.

Nous espérons que vous apprécierez ce véhicule et à bientôt sur le champ de bataille !

Vers le haut

Rejoignez l'action