f
s

Actualités

En développement : T-90A

Le char de combat principal T-90A est une variante améliorée du T-90, lui-même une refonte complète du T-72.

scr1

T-90A

Le développement du T-90A débuta sous la désignation d'Objet 188A1 à la toute fin des années 90 et au début des années 2000. Les premiers modèles furent produits en 2004.

Comme à l'habitude, l'objectif était de remettre à niveau un matériel existant en accord avec les développements des blindages modernes, tout en restant dans les limites du budget militaire russe. En ce sens, le T-90A est le résultat d'une mesure de réaction, contrairement au T-80U .

Visuellement, la différence principale entre le T-90 et le T-90A est la présence d'une tourelle soudée qui, associée à l'excellent kit ERA Kontakt-5, offre une protection accrue contre tous les types de munitions. Sa résistance frontale contre les obus HEAT est estimée à plus de 1000 mm RHAe. Sa composition est secrète et ce chiffre, comme à l'accoutumée, doit être pris avec des pincettes. Il est également équipé d'un APS soft-kill Shtora-1M et de lance-pots fumigènes Tucha.

scr2

T-90A

Il est équipé d'un canon à âme lisse 2A46M5 de 125 mm associé à un système de chargement automatique amélioré et un système Refleks-M 9K119M qui lui permet de tirer des missiles guidés 9M119M Invar ou 9M119M1 Invar-M1, capables de détruire la plupart des véhicules blindés occidentaux jusqu'à 5 000 m. Le système de contrôle de tir 1A42 du T-90A est constitué de :

  • Télémètre laser 1G46
  • Viseur du commandant T01-K04
  • Ordinateur balistique 1V528-1

La variante 2004 est équipée d'un Viseur infrarouge Buran-M, tandis que la version 2006 a été équipée d'un système ESSA de 2e génération doté d'un imageur thermique français Catherine FC de Thalès, qui porte sa capacité visuelle nocturne de 1800 m à 4000 m. Le canon est également équipé d'un nouveau système de stabilisation qui doublerait la précision en mouvement par rapport à son prédécesseur.

schem1

Composition frontale d'un CCP soviète et russe par Artem Gavrilov

Le moteur diesel V-84MS de 840 cv a été remplacé par la version turbo évoluée du même modèle, le turbodiesel V12 de 38,88 litres V-92S2 de 1000 cv qui le propulse à la vitesse maximum de 65 km/h au lieu de 60. C'est un char agile, peut-être même plus que ses équivalents occidentaux.

Le T-90A fut officiellement accepté en service en 2005. Il existe deux modèles principaux, tous deux construits par Uralvagonzavod à Nizhny Tagil.

  • La variante 2004 avec imageur thermique Buran-M, 32 modèles construits entre 2004 et 2006.
  • La variante 2006 avec imageur thermique Catherine FC, 337 modèles construits entre 2006 et 2011.

Ces chiffres comprennent la variante de commandement, désignée T-90AK (environ 90 unités), mais pas la variante destinée à l'exportation, le T-90SA (environ 200 unités).

scr3

T-90A

La version d'exportation est assez semblable au modèle russe standard, avec les différences suivantes :

  • Le T-90SA n'est pas équipé d'un APS soft-kill Shtora par défaut dont l'emplacement est occupé par des éléments ERA supplémentaires. Ce système peut être ajouté sur demande du client (les T-90SA algériens en disposent).
  • L'imageur thermique ESSA du T-90SA peut être remplacé par un autre modèle si le client le désire.
  • Les systèmes électroniques et destinés à l'équipage peuvent être configurés selon les besoins du client, en remplaçant par exemple le système radio R-163, ou en supprimant le système d'air conditionné externe SKS-3.

Globalement, le T-90SA (de même que son précurseur le T-90) a connu un beau succès à l'exportation. Après un énorme contrat de production sous licence pour le T-90S (la version export du T-90) passé avec l'Inde, un autre contrat portant sur 347 T-90SA d'une valeur de 1,237 milliard de dollars a été conclu en 2007. Les dix premiers T-90SA produits en Inde ont été achevés en 2009 et le nombre total de T-90SA fut progressivement porté à 1000 exemplaires, peut-être à cause des revers connus par le programme local du char Arjun, avant d'être remplacés par un modèle encore plus avancé, le T-90MS.

Un autre client du T-90SA est l'Algérie, mais le nombre de ces chars en service reste inconnu.

scr4

T-90SA

Le T-90A n'est déployé à ce jour qu'en Russie. Certaines sources affirment que le T-90A a participé aux combats en Syrie au sein du contingent russe ou qu'il a été transféré aux forces gouvernementales.

Il existe une vidéo d'un T-90 syrien touché par un missile TOW-2A tiré par les rebelles. Grâce à son système ERA, il s'en est sorti relativement indemne, seul un membre d'équipage ayant subi des blessures mineures. Le modèle de T-90 n'est pas clairement identifié, mais le plus probable est qu'il s'agit d'un T-90 de milieu de production.

Un T-90A transféré à l'armée gouvernementale syrienne a été capturé par le groupe Harakat Nour al-Din al-Zenki au cours des combats d'Alep en juin 2016. Quelles que soient les circonstances, le T-90 s'est révélé un adversaire coriace.

Dans Armored Warfare, le T-90A sera un char de combat principal de rang 8, suite à la rétrogradation du T-90 Vladimir au rang 7. Pour plus d'informations sur les changements, veuillez consulter notre site Balance 2.0.

Vers le haut

Rejoignez l'action