f
s

Actualités

Opérations Spéciales : Les événements à ce jour

Commandants !

Armored Warfare vous propose de participer à l'un de ses scénarios en jouant au mode Opérations Spéciales.

La première partie de l'arc scénaristique Arabian Nights est maintenant disponible. Le détail des événements qui ont suivi vos aventures en Jamaïque pendant Caribbean Crisis !

Avant la tempête

En 2042, la planète est saignée à blanc par des corporations ayant un appétit inextinguible de ressources naturelles. Les anciennes superpuissances, comme les États-Unis, ne sont plus que l'ombre d'elles-mêmes. La situation actuelle est le résultat de décennies de négligence et de la montée en puissance des consortiums les plus puissants, dont certains sont plus riches que plusieurs pays réunis. Ces corporations contrôlent des armées privées de mercenaires, équipées de tous les types d'armes à l'exception d'engins nucléaires. Des divisions entières de blindés sont à leur disposition, prêtes à exécuter les ordres de leur maître – ni par loyauté ou patriotisme, mais en échange de Crédits, la monnaie unique en vigueur sur la planète. Pour en savoir plus sur le monde d'Armored Warfare, veuillez lire notre article dédié.

À la fin des années 2030, une série de conflits, qui allait prendre plus tard le nom de Corporate Wars, dévasta de grandes parties de l'Europe et des États-Unis. Quelques-unes des corporations les plus importantes, dont les Britanniques de Clayburn Industries et les Allemands de Lodestar GmbH, s'affrontèrent dans des conflits qui aboutirent à l'acquisition par ces corporations de territoires importants. Les mercenaires, les forces de sécurité et les milices rebelles se combattirent dans toute l'Europe centrale et les Balkans. Ces années de conflits atteignirent leur paroxysme en 2039 avec la Rébellion Seahawk, quand un bataillon entier de Clayburn Industries refusa d'obéir à des ordres qui allaient conduire à un génocide.

Mais, à l'insu des insurgés, cette rébellion était en fait un plan machiavélique préparé Andrew Clayburn, le génial dirigeant de Clayburn Industries, afin de gagner plus d'influence sur le monde. Utilisant les services de Sebastian Grimm, un vétéran des Corporate Wars s'étant fait un nom lors de batailles contre Lodestar GmbH, le plan de Clayburn fonctionna quasiment à la perfection, avec pour résultat des milliers d'opposants tués et un gain financier et territorial important pour Clayburn Industries, dont une partie du sud des États-Unis. La poignée de Seahawks ayant survécu battit en retraite à Istanbul, réduit à vivre dans l'ombre.

Aujourd'hui, deux ans plus tard, vous faites partie des Commandants mercenaires chargés de protéger des installations de Clayburn Industries situées dans le Désert Mojave, contre des assaillants inconnus...

Opération spéciale 1 : Caribbean Crisis (cliquez pour ouvrir)

La Crise aux Caraïbes

Chapitre 1 : Attaque

  • Date : 6 septembre 2042
  • Lieu : Désert Mojave

Votre unité mercenaire a été embauchée par DSI (une organisation internationale de sécurité chargée de la supervision des unités mercenaires pouvant légalement travailler), pour enquêter sur une installation de Clayburn Industries située au cœur du désert Mojave. L'installation a soudainement cessé toute communication. Vous arrivez sur place et découvrez que les installations sont abandonnées, hormis la présence d'un mystérieux groupe d'assaillants dont le chef se présente comme étant Magnus Holter. Pendant que vous examinez les lieux, il devient évident que ces mystérieux adversaires essaient de piller la zone pour récupérer des armes chimiques. En dépit de vos efforts, Magnus Holter parvient à s'échapper avec suffisamment de chlore pour effacer de la carte une ville entière.

scr1

Chapitre 2 : Poursuite

  • Date : 15 septembre 2042
  • Lieu : Canal de Panama

Les mystérieux mercenaires de Mojave ont filé avec leur cargaison chimique, mais vous êtes sur leurs talons. Vous demandez à DSI d'envoyer un bateau de transport équipé d'un navire d'accostage Zubr, et vous partez à la poursuite des assaillants dans le canal de Panama. Vous êtes stoppé par les écluses, qui sont bloquées et dont l'accès est protégé par les mêmes forces qui ont précédemment attaqué l'usine de Clayburn Industries. Vous défendez le Zubr et déverrouillez les écluses l'une après l'autre, pour lui permettre d'avancer pendant que vous recherchez des indices. Vous découvrez que le navire mercenaire que vous poursuivez a réussi à franchir le canal sans encombre et met le cap vers la Jamaïque, et vous tombez dans une embuscade tendue par les forces de sécurité de Clayburn Industries ! Ces mercenaires seraient-ils au service de Clayburn ?

scr2

Chapitre 3 : La menace venue de la mer

  • Date : 17 septembre 2042
  • Lieu : Port Antonio, Jamaïque

Une fois à Port Antonio, vous découvrez que deux navires ennemis sans aucun marquage d'identification occupent le secteur. Le Zubr vous dépose à proximité de la ville et vous découvrez rapidement que, malgré les paysages de carte postale tropicale, les plages de Jamaïque sont bien plus dangereuses qu'il n'y paraît. La ville est occupée par des mercenaires équipés de moyens considérables stationnés sur place. Ils ont également un matériel haute technologie jusqu'ici jamais vu sur un champ de bataille, comme des lasers antiaériens. Le Zubr finit par être coulé, ce qui ne vous laisse qu'une alternative : avancer. Il s'avère que le plan du commandant ennemi, Magnus Holter, est de détruire la ville avec une ogive contenant les agents chimiques volés dans les installations de Clayburn. Aucun élément ne vous permet de déterminer ses raisons pour faire cela.

scr3

Après de rudes combats, vous arrivez à reprendre le contrôle de la ville : c'est maintenant au tour du commandant ennemi de se retrouver acculé. Il évacue ses forces mercenaires sur une île voisine, où ils se retranchent. Au cœur des combats pour reprendre les positions antiaériennes, vous remarquez l'arrivée de trois jets de Clayburn Industries, qui coulent les navires ennemis. Les avions sont suivis par l'atterrissage en force d'une équipe de nettoyage de Clayburn Industries. Vous allez devoir maintenant vous battre pour sauver vos vies.

Chapitre 4 : Exfiltration

  • Date : 17 septembre 2042
  • Emplacement : Port Antonio, Jamaïque

Par un étrange tour du destin, vous vous retrouvez dans le camp de vos anciens ennemis, avec l'arrivée d'une équipe de nettoyage de Clayburn Industries déterminée à ne laisser aucun témoin vivant. Il est maintenant clair qu'il y a des liens profonds entre le commandant ennemi et Clayburn Industries – quelque chose que la corporation ne souhaite certainement pas que vous découvriez.

scr4

Les forces de Clayburn submergent rapidement celles de Magnus Holter, ne laissant que des îlots de résistance. Prêt à tout pour sortir d'ici vivant, vous vous réunissez avec ce qui reste de vos anciens ennemis, sauvant au passage l'un des plus hauts gradés, Andrey Zaytsev. Vous arrivez à pousser jusqu'à atteindre le point d'accostage de Clayburn Industries, en repoussant une compagnie entière de blindés, et vous arrivez finalement à prendre le contrôle de l'un des énormes hydroglisseurs Zubr. Cherchant à vous stopper à tout prix, la totalité des forces de Clayburn fonce vers vous, vous faisant réaliser que vous êtes maintenant un ennemi pour l'une des plus puissantes corporations de la planète.

Après les combats, Magnus Holter vous accueille à ses côtés et commence à vous expliquer son histoire avec Clayburn Industries...

Opération spéciale 2 : Black Sea Incursion (cliquez pour ouvrir)

Black Sea Incursion

Chapitre 1 : Rencontre à Batoumi

  • Date : 14 septembre 2041
  • Lieu : Batoumi, Géorgie

Un an avant les événements de Caribbean Crisis, Magnus Holter, alors commandant des services de sécurité de Clayburn Industries, a été envoyé à Batoumi, capitale de la Géorgie, pour résoudre un problème de cargaisons précieuses qui auraient été endommagées par les forces de Clayburn. La Géorgie, autrefois un lieu populaire de vacances avec toutes les attractions dont peut rêver un touriste exigeant, a été durement touchée par les événements des années 2030. Le pays est devenu un nid de mercenaires sans scrupules, de criminels et de révolutionnaires amateurs. La mission ne devait donc être rien de plus qu'une formalité - après les Guerres Corporate et l'énorme influence gagnée pendant la rébellion Seahawk, les actifs de Clayburn étaient techniquement intouchables.

batumi

Holter et sa petite escorte sont arrivés à Batumi afin de rencontrer son contact dans un hôtel balnéaire voisin. Son collègue et ami, le commandant Alexander Cortez de la compagnie de mercenaires Black Eagle (à l'époque employée par Clayburn), était entre-temps dépêché de l'autre côté de la ville pour garder la cargaison.

Le rendez-vous à l'hôtel s'avéra être un piège. L'endroit était désert, et les gardes de Holter furent attaqués par des mercenaires non identifiés. Holter découvrit rapidement que toute la ville avait été vidée et fortifiée – quelque chose de très grave était en cours. De plus, Cortez se fit assaillir par les mêmes mercenaires, et eut du mal à repousser leur attaque.

bat2

près avoir fait fouiller l'hôtel par ses hommes, Holter décida de se rendre au QG Clayburn local, situé pas très loin de l'hôtel. Le QG était vide, également : on aurait dit que tout le personnel avait évacué à la hâte. La progression fut cependant rendue difficile par les mystérieux mercenaires, qui s'étaient lourdement retranchés dans le secteur et qui combattirent Holter pour chaque pouce de terrain.

Après avoir évalué les forces mercenaires ennemies déployées, Holter décida de réunir ses hommes avec ceux de Cortez, et d'attendre les unités d'exfiltration depuis une plage voisine. Mais c'était déjà trop tard : les hommes de Cortez furent encerclés et capturés avant qu'il ne puisse les atteindre. La cargaison fut détruite. Après avoir repoussé une nouvelle vague d'ennemis, Holter réussit à tenir la position sur la plage jusqu'à l'arrivée d'une barge de débarquement de Clayburn. Holter décida alors de signaler l'incident au CEO de Clayburn Industries, Sebastian Grimm. Une enquête sur les événements fut alors diligentée.

Chapitre 2 : Le Siège de Tkvarcheli

  • Date : 5 novembre 2041
  • Lieu : Tkvarcheli, Géorgie

Comme Holter l'avait prévu, Grimm fut absolument furieux. Il demanda à ce que l'on trouve et punisse les coupables. Les services de renseignements de Clayburn Industries les trouvèrent rapidement – les mystérieux mercenaires appartenaient à un groupe local appelé Evocati. Ils étaient connus pour accepter à peu près n'importe quel travail, aussi sale soit-il, bien qu'aucune preuve d'illégalité n'ait jamais été trouvée - Evocati n'aimait pas, et ne laissait pas, de témoins. Selon le traité de Bordeaux et le Traité d'Orléans, ils étaient à la lisière de la légitimité.

Evocati avait une base dans la vieille ville minière de Tkvarcheli. Tkvarcheli était une relique de l'ère soviétique, son heure de gloire longtemps disparue depuis le déclin de son industrie charbonnière. C'était une cachette parfaite pour un groupe de mercenaires, qui étaient ravitaillés par les quelques habitants qui vivaient dans la région en échange d'une “protection”. Leur chef, Douglas O'Reilly, avait une réputation d'homme cruel et brutal, et il s'employait diligemment à la mériter.

tkva1

Grimm donna à Holter le commandement d'un escadron, et lui ordonna d'aller expliquer à Evocati ce qu'il en coûtait de s'en prendre à Clayburn Industries. L'opération dans son ensemble était techniquement illégale – de telles guerres de faction étaient spécifiquement interdites par le traité d'Orléans, mais Clayburn Industries était une société influente et il était logique qu'elle ne subisse rien de plus que des froncements de sourcils après une telle violation (justifiée ou pas).

Il s'avéra qu'Evocati avait sous son contrôle une grande quantité d'hommes et de véhicules. Ce qui devait être une opération punitive de faible ampleur devint une bataille rangée à grande échelle, comme on n'en n'avait pas vu depuis les Guerres Corporate, impliquant des dizaines de véhicules blindés et de l'artillerie lourde.

tkva2

Les forces de Clayburn Industries progressèrent vers le centre de la ville, où se terraient la plupart des mercenaires d'Evocati. Au milieu des combats, Holter fut contacté par Alexander Cortez, grièvement blessé, mais qui avait réussi à s'échapper au milieu du chaos. Cortez essaya d'avertir Holter de quelque chose et lui demanda de dégager, mais il fut interrompu par un brouillage radio.

Les forces d'Evocati étaient au bord de l'anéantissement, lorsque les forces de Clayburn reçurent l'ordre de se retirer, émis par une source inconnue. Holter et ses plus proches alliés furent abandonnés sur place, en compagnie des Evocati survivants. Alors que les combats commençaient à s'apaiser, le secteur fut soudainement encerclé par les forces de DSI dirigées par Fedor Volkov, arguant de l'illégalité de cette opération. De plus, Douglas O'Reilly, visiblement allié avec DSI, refit son apparition à bord de son AC-130 de combat. Les forces régulières de Clayburn se retirèrent de la zone, laissant toute la responsabilité sur le compte d'Holter.

Chapitre 3 : Le Piège de Tkvarcheli

  • Date : 5 novembre 2041
  • Lieu : Tkvarcheli, Géorgie

Le Département de la sécurité internationale (DSI) était un organisme multilatéral, mis en place après la fin des Guerres Corporate pour superviser toutes les opérations de mercenaires à grande échelle à travers le monde, afin qu'un tel conflit majeur ne se reproduise plus jamais. Le traité d'Orléans, qui mit fin aux combats, interdisait spécifiquement de tels actes d'agression entre les corporations.

Cependant, tout le monde savait aussi que certains membres du Traité étaient plus égaux que les autres. Le DSI ne ferait jamais quoi que ce soit ouvertement hostile aux intérêts de Clayburn Industries, car c'était en fait une marionnette corporate, mise en place pour donner l'apparence d'un contrôle légal des entreprises de mercenaires aux populations épuisées par ces guerres constantes.

finmis1

Le fait que les forces DSI soient apparues de façon aussi opportune à Tkvarcheli, alors que les combats étaient presque terminés, ne signifiait qu'une chose - elles agissaient avec l'accord de Clayburn Industries.

Fedor Volkov, commandant DSI de l'opération, était une vieille connaissance de Holter, datant de l'époque où DSI et Clayburn Industries coopéraient de façon régulière. Dans une transmission radio interceptée, Holter apprit qu'il avait été démis de son grade de commandant de la sécurité de Clayburn Industries et qu'il devait être capturé - mort ou vif.

finmis2

Prenant conscience de cela, Holter refusa la proposition de Volkov de se rendre, et une bataille éclata avec les forces DSI. Pendant la bataille, les troupes DSI reçurent le soutien aérien de Douglas et de son AC-130. L'avion et O'Reilly furent finalement descendus par les forces de Holter, mais O'Reilly eut le temps de dévoiler que Sebastian Grimm, le CEO de Clayburn Industries, était derrière l'ordre de donner Magnus Holter en pâture aux loups. En entendant cela, Fedor Volkoc réalisa que tout cela était une embuscade et il donna l'ordre à ses troupes de se replier, tout en laissant à Holter une demi-heure pour s'enfuir...

Chapitre 4 : Forteresse

  • Date : 6 novembre 2041
  • Lieu : Gori, Géorgie

Au lieu de fuir, Magnus Holter et ce qui restait de ses forces décidèrent de passer à l'offensive et d’attaquer le quartier général régional de Clayburn Industries à Gori, à une soixantaine de kilomètres au nord-ouest de la capitale géorgienne, Tbilissi. L'idée était de capturer Sebastian Grimm, le CEO de Clayburn Industries, en jouant sur l'effet de surprise.

Abandonnant la plupart de leur équipement lourd pour gagner du temps, les forces de Holter arrivèrent le plus vite possible, pour finalement être accueillies par toutes les forces de Clayburn que Grimm pouvait rassembler, y compris la compagnie de blindés Scores de Clayburn Security Forces (des bouchers plus que des soldats). Ils prirent position autour de la ville, armés jusqu'aux dents de missiles guidés antichars . La mission semblait sans espoir mais, ne voyant aucune autre option, Holter décida néanmoins de lancer une dernière attaque désespérée. Dans une conversation radio privée, Grimm expliqua à Holter ses raisons, comment Holter était devenu trop puissant et populaire pour son propre bien, menaçant la position de Grimm – il devait être démis de ses fonctions, mais pas avant d'être devenu un mercenaire criminel de guerre ayant brisé les règles du traité d'Orléans.

scr99

Avançant sous la couverture d'une tempête de neige qui clouait au sol l'escadron local d'hélicoptères d'assaut armés de canons et de missiles, Holter et ses forces se dirigèrent vers la base qui surplombait la ville, détruisant les pelotons de chars Clayburn et dégageant l'une après l'autre les rues des combattants ennemis.

La tempête de neige se dissipa à mi-bataille, permettant à Grimm de renforcer ses unités en perdition dans la ville avec des hélicoptères et des tirs d’artillerie à longue portée - mais en vain. Magnus connaissait les points faibles de la base et désactiva son alimentation externe, avant de détruire les portes et d’entrer dans la base elle-même.

Fouillant un bunker après l’autre et évitant les attaques incessantes de l’ennemi, les forces de Holter atteignirent le sommet de la base, pour voir Grimm s'échapper dans un avion de chasse sans pouvoir l’arrêter. La situation semblait sans espoir – des dizaines de blindés de Clayburn s'amassaient à l’extérieur de la base et se préparaient à la reprendre. Les hélicoptères Clayburn réduisirent à l'état d'épaves ce qui restait des forces de Holter. En désespoir de cause, Holter appela un allié inconnu – un acte dont il était conscient qu'il allait lui coûter cher, dans le futur. Un bombardier furtif avec une technologie de camouflage inédite fut envoyé pour larguer une bombe EMP qui affecta toute la ville, coupant l'alimentation énergétique de tous les véhicules se trouvant sur le champ de bataille. Dans le chaos qui suivit, Holter parvint à s'échapper et à éviter la nasse qui se refermait sur lui.

Ainsi se termine l'histoire de Magnus Holter et sur comment il est devenu un “criminel de guerre” – trahi par l'homme en qui il avait confiance et qui l'avait livré aux mains de DSI. Vous avez reçu une invitation à le rejoindre, car il est prêt à vous accepter dans les rangs de ses compagnons.

Arabian Nights

Chapitre 1 – L'usine à El Arish

  • Date : 26 février 2043
  • Lieu : El Arish, Égypte

Plus de cinq mois se sont écoulés depuis que vous avez rencontré Magnus Holter en Jamaïque et que vous avez rejoint ses rangs pour combattre Clayburn Industries, une corporation devenue la force dominante du monde des mercenaires. Sebastian Grimm, le CEO de CI, utilisa à son avantage les conséquences de l'échec de la tentative de destruction de la base de CI à Port Antonio avec du gaz de chlore. En décrivant Holter en tant que criminel de guerre et comme une menace pour l'humanité, Grimm utilisa son influence pour se retirer du Traité d'Orléans, l'accord qui avait mis fin aux guerres entre corporations qui avaient ravagé la planète. Il passa l'essentiel de l'année 2042 à consolider son pouvoir, rachetant les entreprises concurrentes les unes après les autres, pacifiquement ou par la force, tandis que le reste des corporations, toujours méfiantes, se chamaillaient amèrement entre elles, retirant progressivement leur soutien à DSI.

De leur côté, les forces de Magnus Holter furent quasiment réduites à néant après le conflit contre CI, et Magnus passa le semestre précédent à consolider ses forces et à recruter de nouveaux membres, avec comme promesse de les libérer de l'oppression corporate, de se venger et, surtout, de gagner de l'argent. Heureusement pour Holter, les forces de Clayburn se sont déployées de manière excessive et les services de renseignements de Holter ont remarqué que l’une des usines de traitement de CI, située en Égypte, était temporairement vulnérable. Ironie du destin, la sécurité de la base était assurée par une organisation bien connue de Magnus – il s'agissait d'Evocati, une PMC passée entièrement sous la bannière CI. Magnus Holter décida de tenter sa chance pour frapper son vieil ennemi.

scr5y

Votre unité participa à l'assaut, avec pour nom de code “Ironbreakers”, assistée par les forces d'élite de Magnus, “Willow”, et par un groupe de mercenaires locaux dotés d'une force de frappe aérienne, les Faucons. Vous avez frappé la base avec la violence d'un ouragan, débordant les défenses périmétriques et forçant les tanks d'Evocati à effectuer une contre-attaque désespérée, que vous avez facilement annihilée avec l'aide des bombardiers des Faucons. Même en sous-effectif, l'usine était remarquablement bien défendue, un détail qui n'échappa pas à Magnus Holter.

Lors de votre progression dans la zone, vous avez remarqué un train prêt à partir, ainsi qu'un grand nombre de camions qui quittèrent la zone à votre arrivée – Clayburn Industries avait été avertie de votre attaque et avait eu le temps de faire évacuer ses biens les plus précieux. Visiblement, cette usine contient plus qu'elle ne le laisse penser, alors qu'arrive sur place un contingent de renfort Evocati pour aider les défenseurs acculés. Après une victoire longtemps incertaine, les commandos de Willow purent s'introduire dans un bunker caché sous l'usine, rempli d'armes chimiques et contenant la cargaison soi-disant volée à Batoumi – des preuves concrètes montrant que Clayburn était impliquée dans des opérations totalement illégales.

Holter réalise cependant que même ces preuves ne suffiront pas pour liguer la planète contre les forces de Clayburn. Il met alors au point un plan osé – capturer Douglas O'Reilly, le leader d'Evocati, en vue de le faire témoigner contre Clayburn. Par chance, l'un des officiers capturés sait où se cache O'Reilly – dans la ville portuaire de Bassora.

Chapitre 2 – Partie de chasse à Bassora

  • Date : 5 Mars 2043
  • Lieu : Bassora, Irak

Vous arrivez à Bassora, dans une ville en état d'urgence : il ne sera pas facile d'y pénétrer, avec les forces d'élite Evocati patrouillant les rues aux côtés de leurs auxiliaires recrutés à la hâte. Holter, de son côté, parvint a rassembler un soutien limité – les Faucons s'en donnèrent cependant à cœur joie et bombardèrent les unités Evocati l'une après l'autre. Les autres unités de soutien, nom de code “Maple”, furent cependant submergées par Evocati et se battirent pour leur survie dans un autre secteur de la ville.

scr4y

Vous vous frayez un chemin à travers les faubourgs, avec vos commandos fouillant chaque bâtiment, jusqu'à ce qu'ils capturent un officier d'Evocati qui sait où se trouve O’Reilly - dans un entrepôt au bord de la rivière Chatt al-Arab. En vous portant au secours de Maple, vous franchissez le pont menant à la planque d'O'Reilly et vous découvrez que c'est bien ici qu'il se cache : la zone grouille de soldats d'élite Evocati. Vos commandos prennent d'assaut le secteur, pendant que vous repoussez les renforts des mercenaires. Malgré de lourdes pertes, ils arrivent à capturer Douglas O'Reilly pour l'interroger. Il sera livré à Fedor Volkov pour interrogatoire, le commandant des forces DSI. Cette fois, Grimm ou O'Reilly ne pourront pas s'en sortir...

À suivre dans la seconde partie de la saison Arabian Nights !

Vers le haut

Rejoignez l'action