f
s

Actualités

Univers : Joshua Seagrove

  • Sud de l'Angleterre, fin de l'automne, 2040

La bibliothèque baigne dans une odeur de pâtisseries fraîchement sorties du four, tandis que les servantes de Clayburn s'activent à remplacer le thé, maintenant froid, avec d'autres rafraîchissements. Le froid soleil d'automne était maintenant haut dans le ciel, illuminant l'intérieur de la pièce poussiéreuse aux fenêtres massives, mais il n'y avait aucune chaleur dans ses rayons. C'est à cet instant que Strom réalisa qu'ils avaient déjà parlé pendant plus de deux heures, mais il ressentait cependant que quelque chose manquait au récit.

“Monsieur, puis-je me permettre de poser une question.”

Clayburn acquiesça sans rien dire.

“Qui était Joshua Seagrove ?”

Comme sa question ne suscita pas de réponse, il poursuivit.

“J'ai lu son dossier. C'était un homme fidèle à l'entreprise. Doué, mais pas excellent. Qu'est-ce qu'il avait de si spécial qui lui permit d'être membre de la Task Force Seahawk ?”

Clayburn acquiesça après la dernière phrase.

“Pas quoi, Strom. Qui.”

scr1

Biographie

Le major Joshua Seagrove est né à Londres le 30 août 2010, dans une famille militaire et il était fils unique. Son père, John Seagrove, était un colonel de l'armée britannique envoyé à la retraite suite aux importantes coupes budgétaires de la fin des années 2000. Il rejoignit une entreprise nouvellement fondée, Clayburn Industries, au poste d'expert marketing – il n'avait pas spécialement envie d'entrer dans une corporation, mais il considéra cela comme la meilleure façon pour subvenir aux besoins de sa famille.

Trop jeune pour se rappeler du monde libre et encore intact des années 1990 et 2000, Joshua Seagrove vécut toute sa vie à l'ombre de Clayburn Industries, allant dans des écoles privées de la corporation qui mettaient en valeur l'environnement multiculturel et nourrissaient chez les élèves un sentiment de fierté d'appartenance à la corporation, supérieur à sa propre nationalité ou religion.

Les sentiments nationalistes ou religieux étaient mal considérés dans l'univers des corporations, tout comme la pensée critique : le sentiment d'appartenance à l'entreprise était la fondation sur lequel se basait tout le système éducatif. Cela n'était pas bien perçu par le père de Joshua, qui mettait l'honneur et la loyauté au-dessus de tout et qui critiquait souvent et publiquement certaines politiques de l'entreprise. Bien que cet esprit critique n'était pas suffisamment grave pour justifier son licenciement en raison de ses résultats exemplaires, John Seagrove réalisa rapidement que sa carrière était définitivement au point mort. Cela le rendit encore plus amer, mais comme il n'avait aucune autre alternative que d'être un employé de corporation tandis que le monde autour de lui s'effondrait, il serra les dents et se tourna vers sa famille, inculquant ses valeurs et son esprit critique à Joshua.

L'environnement corporate laissa Joshua, comme bien d'autres adolescents, sans véritable objectif dans la vie hormis de gagner le droit d'entrée pour le site barricadé de la corporation, près de Manchester, avec comme perspective de passer une vie entière à travailler pour l'une des personnes les plus puissantes du monde, l'énigmatique Andrew Clayburn.

C'est donc pour cela que, lorsqu'il dut déterminer sa voie professionnelle lorsqu'il eut 17 ans, il choisit de devenir agent de sécurité, influencé par l'éducation de son père tout autant que par les histoires du “bon vieux temps”. Cette décision avait également été influencée par son besoin naturel de protéger les faibles (comme cela fut montré par son test d'aptitudes psychologiques) ainsi que par la propagande de la corporation, qui dépeignait les forces de sécurité comme un travail glorieux de type militaire.

Deux ans plus tard, lors de l'application du traité de Bordeaux, les forces de sécurité de Clayburn Industries se transformèrent partiellement en une force militaire privée. Grâce à ses excellents résultats à l'école, on proposa à Joshua, qui avait maintenant 19 ans et qui était en formation pour devenir agent de sécurité, de suivre un programme militaire de préparation pour devenir un officier. On lui fit clairement comprendre que refuser une telle offre allait être très mal perçu par la corporation, et cela aurait des conséquences sur sa famille. Terrifié par cette perspective, Joshua n'eut d'autre choix que d'accepter.

Ses attitudes inhabituelles en mécanique et au commandement, que l'on remarqua lors des premiers mois de formation, l'aiguillèrent rapidement vers le tout nouveau bataillon blindé. L'entraînement se déroula loin de Manchester et de sa famille : pour la première fois de sa vie, Joshua abandonna l'appartement dans lequel il vivait depuis toujours. À Tidworth, dans le Wiltshire, il se trouva une nouvelle famille, des frères, des jeunes hommes et femmes comme lui avec qui il allait travailler.

Les forces blindées de Clayburn étaient basées dans une ancienne base militaire britannique. Vers 2030, Clayburn Industries achetait littéralement en gros des unités militaires, des brigades blindées tout entières venant de Grande-Bretagne et d'outre-Manche, renvoyant l'ascenseur aux pays qui les leur avaient vendues via de grosses rentrées d'argent corporate. Pour commander ces forces, il fallait un groupe d'officiers compétents mais surtout loyaux, et c'est là que Joshua et ses pairs entrèrent en scène.

À l'âge de 21 ans, Joshua commandait un peloton de tanks Abrams, récupérés dans les bases militaires américaines abandonnées à travers toute l'Europe et le Moyen-Orient, ou achetés au fil des années consacrées à recueillir le plus possible de puissance et de biens militaires. Bien qu'étant coûteux à entretenir, les tanks Abrams, grâce à leur fiabilité, devinrent la pièce maîtresse de la puissance blindée de Clayburn, aux côtés de variante du Leopard 2.

Pendant les années qui suivirent, Joshua Seagrove grimpa les échelons hiérarchiques. Ses supérieurs le mentionnèrent plusieurs fois comme étant un soldat courageux, mais parfois un peu rétif pour accepter la version officielle corporate des événements, lorsque Clayburn Industries y était mêlé. Il avait reçu un avertissement officiel pour avoir consulté des documents non approuvés, plus précisément quelques sites pirates apparus dans l'intranet de Clayburn après le Grand Effondrement d'Internet de 2031.

Entre 2031 et 2038, Joshua Seagrove participa à plusieurs opérations de contre-insurrection à petite échelle, y compris à une série de raids contre des nationalistes en Grande-Bretagne. Bien que l'on pensait que les séparatistes n'avaient reçu que le soutien verbal du reste du monde et qu'ils n'étaient rien de plus qu'un problème mineur, il s'avéra qu'ils étaient bien plus coriaces que les forces de sécurité de Clayburn.

Plutôt que de tomber face à du menu fretin équipé d'armes légères, l'infanterie de Clayburn dut combattre des troupes bien entraînées équipées d'armement dernière génération, y compris quelques véhicules blindés que l'on pensait fournis par une corporation rivale. Ce qui devait être une intervention de maintien de la paix se transforma en une bataille à grande échelle. C'est seulement l'arrivée du peloton de Seagrove qui changea le cours de la bataille, mais pas avant que les forces de Clayburn subissent de lourdes pertes. Pour son rôle au combat, Joshua Seagrove reçut la Distinction de Première Classe. Outre une belle prime, il était également invité à passer une heure avec le “vieil homme”, Andrew Clayburn, un événement qui était largement utilisé par Clayburn News Network à des fins de propagande, et qui conduisit à une situation embarrassante pour Seagrove. Les membres de son unité faisaient des plaisanteries récurrentes et lui demandaient des services, comme il connaissait bien le “vieil homme”.

Cependant, si sa carrière était un succès, la relation entre Joshua Seagrove et sa famille devint tendue. Au fil des ans, son père était devenu un opposant déterminé et bruyant de Clayburn, se disputant souvent avec son fils à propos de la vie corporate qui, bien que stable, était si différente du monde libre que John Seagrove avait connu. Leur relation souffrit encore plus lorsque son père fut brièvement interpellé en 2038 alors qu'il participait à une manifestation anti-Clayburn, et seuls la conduite exemplaire et le réseau d'influence de Joshua lui évitèrent de se retrouver en détention.

Il apprit rapidement que dans le monde Corporate, le fils est responsable des péchés du père – ses évaluations aléatoires mais fréquentes et les tâches subalternes qu'on lui confiait dorénavant attestant cela. Il fut cependant très surpris, ainsi que sa famille, de se voir proposer le commandement d'une large partie de la Task Force Seahawk, une unité expéditionnaire assemblée dans le but de pacifier les Balkans.

Traits de personnalité

Joshua Seagrove bénéficie d'une intelligence supérieure, et c'est un commandant efficace aussi doué en leadership qu'en mécanique, ce qui en fait quelqu'un de précieux pour commander une unité blindée. Il a une personnalité optimiste et extravertie, et il aime plaisanter avec les hommes sous son commandement. Là où d'autres paniqueraient ou succomberaient au désespoir, l'optimisme positif de Joshua lui permet souvent de bien s'en sortir. Joshua Seagrove a également le sens de l'honneur fortement ancré en lui, que lui a transmis son père.

Croyances

Malgré son intelligence, les années d'éducation corporate l'ont rendu perméable à la propagande. Joshua Seagrove pense que les corporations vont sauver l'humanité, et qu'elles sont la prochaine évolution des états et des fédérations nationales. Bien qu'il soit capable de penser de façon critique et de se poser des questions sur la doctrine officielle corporate, il croit cependant que la perte de liberté des sujets des corporations s'est accompagnée d'une amélioration de leurs conditions de vie, comparé au chaos qui s'abat sur le monde. Pour lui, la perte de la liberté de parole et de la liberté de rassemblement sont un prix à payer raisonnable, pour bénéficier des ressources et de la protection d'une corporation. Il considère la dissidence comme étant dangereuse, une opinion qui a réduit l'intensité des discussions avec son père, mais qui transparaissait néanmoins.

Pour lui, cependant, il y a des lignes que personne ne doit franchir – et qui l'ont été lorsque l'ordre fut donné de massacrer des civils à la fin de l'intervention des Balkans. Le cœur lourd, Joshua accepta la rébellion, espérant que sa famille soit épargnée s'il échouait. Ce comportement traduit un certain degré de naïveté, ainsi que le point faible de l'optimisme – avoir trop confiance en soi.

Infos Commandant

  • Âge : 28
  • Taille : 175 cm
  • Poids : 78 kg
  • Lieu de naissance : Londres
  • Nationalité : Clayburn Industries (auparavant Britannique)

Tactiques de combat

  • Défensif (préfère lorsque l'ennemi est dans son camp)
  • Tactiques adaptatives (plutôt qu'une défense statique et obstinée, il privilégie la mobilité et les manœuvres de contournement)
  • Longue portée (préfère les engagements à longue distance plutôt que les combats rapprochés)
  • Leader naturel (ses troupes le considèrent pour l'un des leurs, et lui font confiance)

Joshua Seagrove reviendra dans l'épisode 2 de la campagne scénarisée, qui sera lancé dans un futur proche !

Vers le haut

Rejoignez l'action