f
s

Actualités

Véhicules à la une : LAV-300

L'histoire du développement des blindés quelque chose de long et compliqué, et seuls les véhicules produits en grandes séries, comme les emblématiques Abrams ou T-72, sont généralement les seuls modèles connus du public. Des designs aussi connus sont, cependant, à peine le sommet de l'iceberg. Pour chaque véhicule ayant rencontré le succès, il y a des douzaines de prototypes n'ayant pas connu la notoriété ou des designs médiocres qui ont échoués, produits en petite quantité puis qui disparaissent dans les oubliettes de l'histoire. Le LAV-300 est l'un de ces engins.

scr1

Le LAV-300 est une initiative privée émanant de Cadillac Gage Textron à la fin des années 70. Cadillac Gage vendait déjà un autre véhicule de combat blindé léger à cette époque – le LAV-150 à quatre roues. La plate-forme V-150 était un objet d'exportation relativement fructueux, avec environ 3000 exemplaires construits, mais il était très léger et ses 4 roues affectaient ses performances hors route. Certaines situations demandaient l'utilisation d'une plate-forme plus lourde et un véhicule à 6 roues, conçu purement pour l'exportation, fut alors construit suite à ces observations.

Le premier prototype de la plate-forme V-300 fut construit en 1979. À l'instar de la plate-forme V-150, l'idée était de l'utiliser pour un grand nombre d'usages, notamment :

  • VCB léger avec une tourelle pour mitrailleuse 12,7 mm ou 7,62 mm
  • VCB léger avec une tourelle à un ou 2 opérateurs, armé d'un canon mitrailleur 20 mm
  • VCB léger avec une tourelle à 2 opérateurs, armé d'un canon mitrailleur 25 mm
  • Véhicule d'appui feu avec un canon 76 mm ou 90 mm
  • Véhicule d'appui feu lourd avec un canon 105 mm dans une tourelle à 3 opérateurs (jamais produit, prototype seulement)
  • Chasseur de char équipé de missiles TOW
  • Transporteur de mortier (81 mm ou 120 mm)
  • Véhicule de commandement
  • ARV léger
  • Ambulance blindée

D'autres modifications étaient possibles, selon les demandes des clients. L'un des avantages principaux de cette plate-forme était que, sur papier, elle était amphibie – bien qu'en réalité elle n'était capable que de traverser des plans d'eau calmes et sa vitesse maximale de navigation était de 5 km. Un autre avantage cette plate-forme était la possibilité de la transporter par voie aérienne dans un avion cargo standard Hercules C-130, ou même sanglé sous un hélicoptère de transport comme le CH-47 Chinook.

scr2

La plate-forme pesait environ 15 tonnes (le poids exact dépendait de la configuration, la configuration appui feu avec le canon 90 mm pesait 14,96 tonnes) et elle était propulsée par moteur polycarburant 6CTA de 8,3 litres développant 275 chevaux. Elle était équipée d'une transmission Allison MT-643 automatique à 6 vitesses, pour une vitesse maximale sur route de 100 km/h et une accélération de 0 à 32 km/h en environ 10 secondes. Le moteur était placé à l'avant du côté droit, le pilote s'asseyait à sa gauche. Le moteur pouvait être remplacé par un autre (comme par un V8 diesel Cummins VT-504), si un client le souhaitait.

Son autonomie maximale était d'environ 700 km, grâce à ses réservoirs internes d'une capacité de 302 litres. La plate-forme pouvait accueillir un équipage de 2 ou 3 hommes (selon la configuration) et pouvait transporter 9 soldats, qui entraient et sortaient via une porte à 2 battants située à l'arrière.

Ce nombre de soldats pouvait être réduit pour des variantes spécialisées, et il était même possible de supprimer la capacité de transport de troupes pour accueillir des équipements spéciaux. Le niveau de protection était très basique – le châssis était fabriqué en acier propriétaire Cadaloy et il protégeait l'équipage et les soldats seulement contre les tirs d'armes de petit calibre (7,62 mm standard), des fragments d'obus d'artillerie et des tirs de mitrailleuse légère.

scr3

La variante disponible dans Armored Warfare est le véhicule appui feu léger équipé d'un canon Cockerill MK.III 90 mm, la même arme que celles employée par le LAV-150 90. Le canon était installé dans une tourelle à 2 opérateurs (le commandant et le tireur restaient à l'intérieur) et il était chargé manuellement.

Le véhicule transportait 36 obus. Pour un calibre de cette taille, il avait beaucoup de puissance et il était capable de se charger des modèles anciens de chars soviétiques, grâce à la grande variété d'obus disponibles (y compris des APFSDS, HE et HEP) – les clients potentiels étaient probablement intéressés par cela.

D'autres composants du véhicule (comme le lance-grenades fumigène, les systèmes de vision nocturne/diurne du pilote/tireur et les systèmes optiques) sont optionnels et peuvent être configurés selon les souhaits de l'utilisateur. L'équipement standard comprend :

  • Jerrican d'eau de 19 l
  • Jerrican de diesel de 19 l
  • Système d'extinction d'incendie
  • Kit d'outils de pionnier
  • Trousse de premiers soins, trousse de réparation
  • Compresseur d'air et gaine alimenté par le moteur

Tous les véhicules sont équipés d'un treuil monté à l'avant, pouvant tracter 9000 kg avec 46 m de câble et une moufle mobile.

Lorsque le véhicule fut présenté au public, les États-Unis étaient officiellement intéressés pour l'acheter, mais le contrat ne fut jamais signé, apparemment à cause de raisons politiques. Un petit nombre de véhicules V-300 furent livrés à la Garde Nationale, mais la majorité était destinée à l'exportation.

scr4

Les informations relatives à la production du LAV-300 ne sont pas claires et varient selon les sources. Sa production s'effectua entre 1982 et 1991 à la Nouvelle-Orléans (Louisiane), avec quelques véhicules restant aux États-Unis. Les autres exemplaires furent exportés.

  • Le premier client a été Panama en 1982, qui en a acheté 24 (notamment des versions appui feu 90 mm de Cockerill, transporteur de troupes avec double mitrailleuse 7,62 mm et quelques ARV) qui lui furent livrées à la fin de l'année 1983.
  • Le second client a été le Koweït en 1984, qui a acheté 62 véhicules dans différentes configurations (dont des véhicules appui feu 90 mm), et la plupart furent détruits pendant l'invasion irakienne de 1990. D'autres furent capturés intacts et furent utilisés plus tard par les Irakiens.
  • 24 exemplaires furent vendus aux Philippines entre 1993 et 1994. Ils furent utilisés avec succès par les marines philippins contre les terroristes du Front de libération islamique du Moro, et ces véhicules sont toujours en service.
  • Certains furent livrés au Venezuela.

Le nombre total de véhicules produits n'excède probablement pas les 200 exemplaires et la production s'arrêta en 1994. Les tentatives de commercialisation du LAV-300 s'arrêtèrent vers l'an 2000.

Dans Armored Warfare, le Centauro LAV-300 90 mm appui feu est un chasseur de chars de rang 4. Il n'est pas aussi agile que ses prédécesseurs à 4 roues, mais c'est cependant un véhicule rapide et leste.

Vers le haut

Rejoignez l'action